Les propos homophobes de Marcel Campion

Brut a mis en ligne la vidéo des propos de Marcel Campion. Et le moins qu'on puisse dire c'est que c'est attérant .

Quelques extraits :

"Loi j'ai rien contre les homos, d'habitude je dis les PD, mais on m'a dit hier qu'il ne fallait plus dire ça"

"Je n'ai rien contre eux [les homos] mais il faut dire qu'ils sont un peu pervers"

Arnaud, victime d'une agression homophobe à Paris: «Je savais que ça m’arriverait un jour»

Pour Arnaud Gagnoud, la question n’était pas « allait-il se faire agresser ? » mais plutôt « quand cela aurait-il lieu ? ». Le jeune comédien de 27 ans a désormais la réponse : mardi soir, dans le 20e arrondissement de Paris. Lui et son compagnon, Rémi Palazy, se sont fait prendre à partie par un groupe de six jeunes hommes. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « violences avec arme par destination en raison de l’orientation sexuelle » et « menaces de crimes ou délits en raison de l’orientation sexuelle ». Deux frères, dont l’un est âgé de 16 ans, ont été interpellés jeudi et se trouvent toujours en garde à vue ce vendredi en fin d’après-midi, précise une source judiciaire à 20 Minutes. Arnaud Gagnoud se confie sur son agression.

Quand un médecin propose de "traiter" l'homosexualité par l'homéopathie

Un médecin français, exilé en Suisse, explique sur son site Internet comment "soigner" l'homosexualité. Cette poudre de perlimpinpin pourrait faire sourire si elle n'alimentait pas une rhétorique homophobe insultante et discriminante.

La binarité, c'est pas mon genre | Antonin Le Mée | TEDxRennes

Puisant dans son expérience auprès d'associations LGBTI (Lesbiennes Gays Bisexuelles Transgenres Intersexes) ainsi que dans sa propre vie, Antonin Le Mée explique comment la société occidentale est structurée par des cases binaires liées au sexe et au genre. Que ce soit dans les comportements attendus ou les systèmes administratifs, partout on classe en deux catégories étanches : mâle / femelle, homme / femme, monsieur / madame...

Étiquettes

Interview de Jean et Laurent, victimes d'une agression homophobe à Carrefour

"Sales pédés, sales tarlouzes... vous êtes la honte de la France, vous ne méritez pas de vivre". Voilà ce qu'une cliente à pu dire à un couple d'hommes en plein carrefour. Sans que personne n'y trouve rien à redire. L'interview revient sur cette agression, et permet au couple d'expliquer les conséquences de celle-ci.